HORSE-DRAWN STREET CAR
HORSE-DRAWN STREET CAR

L'histoire

Le premier véhicule de transport de masse en Amérique a été appelé un omnibus

Il ressemblais à une diligence et été tiré par des chevaux. Le premier omnibus à fonctionner en Amérique fut mis en circulation sur Broadway à New York City en 1827. Il appartenait à Abraham Brower, qui a également aidé à mettre en place la première caserne de pompiers de New York.
Celà faisait pas mal d'années que l'on voyait des diligences et autres véhicules du genre en Amérique pour emmener des personnes. Ce qui était nouveau et différent au sujet de l' omnibus c'était qu'il fonctionnais le long d'un certain itinéraire indiqué et appliquant un prix très bas. Le conducteur pouvait également se reposer sur un banc situé à l'avant de l'omnibus, comme un conducteur de diligence. Quand les gens souhaitaient descendre de l'omnibus il suffisait simplement de tirer un peu sur une courroie en cuir. La courroie en cuir été reliée à la cheville de la personne qui conduisait . Les omnibus ont circulés dans les villes Américaines de 1826 jusqu'environ à 1905.
La première amélioration importante concernant l' omnibus était le streetcar. Les premiers streetcars étaient également tirés par des chevaux, cependant, au lieu de monter le long d'une rue régulière, les streetcars roulaient le long de rails en acier spéciaux qui ont été placés au milieu de la rue. Les roues du streetcar ont été également fabriqués en acier, soigneusement construit de manière à ne pas dérailler . Un Horsedrawn street car était beaucoup plus confortable qu'un omnibus et un cheval seulement était nécessaire pour le tracter alors qu'il était beaucoup plus grand, et transportait plus de passagers, qu'un omnibus.
Le premier street car a fonctionné le long de Bowery street à New York, et entra en service en 1832. Il était la propriété de John Mason, un riche banquier , et fut construit par l'irlandais, John Stephenson. La Stephenson's New York company deviendra par la suite le plus grand et le plus célèbre constructeur D'horse-drawn streetcar.
La deuxième ville américaine qui eu des streetcars était la Nouvelle-Orléans en Louisiane, en 1835.
Le streetcar américain typique était actionné par deux membres d'équipage. Un conducteur situé à l'avant.Son travail était conduire le cheval, commandé par un ensemble de rênes. Le conducteur avait également une poignée de frein qu'il pouvait utiliser pour arrêter le streetcar. Quand les streetcars sont devenus plus grands, parfois deux et trois chevaux étaient employés pour les tracter. Le deuxième membre d'équipage était appelé chef d'orchestre, il montait au fond de la voiture. Son travail consistait à aider les passagers à monter et descendre du streetcar, s'occuper de la billeterie, et donner le signal au conducteur quand tout le monde était à bord . Il donnait le signal tirant sur une corde qui était attachée à une cloche à l'autre extrémité de la voiture que le conducteur pouvait entendre.

La première tentative visant à développer une machine pouvant remplacer les chevaux sur les lignes streetcar Américaines était le cable car de 1873. Des voitures tirées par un cable se déplaçant lentement le long des rues d'une ville. Convertir une ligne streetcar câble car exigeait de creuser un fossé entre les rails et établir une tranchée sous la voie d'une extrémité de la ligne à l'autre. Cette tranchée était appelée " chambre forte".
Quand la chambre forte était achevée , une petite ouverture était laissée au dessus pour laisser la place à un long câble situé à l'intérieur de cette "chambre forte".
Le câble se déplaçait à l'aide d'un moteur à vapeur énorme équipé de roues et poulies massives placé dans une centrale électrique sur le côté de la rue. Les cables car eux mêmes étaient équipés d'un dispositif se prolongeant au dessous de la voiture jusqu'à la chambre forte et permettait au conducteur de la voiture de se verrouiller sur le câble mobile quand il souhaiter démarrer, ou se déverrouiller du câble quand il souhaitais s'arrêter. Il y avait beaucoup de poulies et de roues à l'intérieur de la chambre forte pour assurer le déplacement du câble permettant de tourner, mais également de Franchir des collines.
Les premiers Cable cars ont circulés à San Francisco. La plus importante flotte de cable car d'Amérique était situé à Chicago. La plupart des grandes villes américaines ont fait câbler une ou plusieurs lignes en 1890.
Frank Sprague installa un système complet de streetcars électriques à Richmond,Virginie, en 1888. C'était la première utilisation réussie à grande échelle de l'électricité visant à exploiter les streetcars dans l'ensemble de la ville. Sprague a été soutenu dans le Connecticut en 1857. En 1878 il a reçu un diplôme de l'académie navale des Etats-Unis à Annapolis, Maryland, et a commencé une carrière en tant qu'officier naval.
Il a démissionné de la marine en 1883 et est allé travailler pour Thomas Edison .
Après 1888, beaucoup de villes se sont tournées vers les streetcars électriques. Pour obtenir l'électricité sur les streetcars à partir de la centrale électrique où il était produit, un fil aérien était installé le long des rues .
Un streetcar touchait ce fil électrique avec une longue tige sur son toit. En arrière à la centrale électrique, de grands moteurs à vapeur faisait tourner des générateurs énormes pour produire l'électricité requise pour actionner les streetcars. Un nouveau nom fut développé pour les streetcars électriques ils se sont appelés les "trolley cars".
Voici un lien concernant la John Stephenson's New York company: http://www.ironhorse129.com/rollingstock/builders/stephenson1.htm