AUTOPIA
AUTOPIA

Introduction

 Autopia est une vision futuriste des autoroutes. Le décor représente la nature traversée par les autoroutes.
Tomorrowland Indy Speedway et Grand Prix Raceway adoptent un thème sur les circuits de courses. Les véhicules sont des bolides (F1 ou Indy Car) et des gradins forment la file d'attente.
Imaginé par Walt Disney en personne, le concept de base de l'attraction était de montrer aux jeunes et moins jeunes, les bénéfices futurs des autoroutes afin de simplifier les échanges routiers. Lors de l'ouverture de l'attraction originale en 1955, le président Eisenhower devait signer une loi sur les [autoroutes] inter-état. Petit à petit le principe changea pour devenir une attraction où les jeunes pouvait apprendre à conduire et où les moins jeunes pouvait être conduits par leurs enfants.
Avant l'ouverture du parc, les véhicules furent testés sans pare-chocs et furent plus ou moins détruits par les testeurs. Des pare-chocs furent placés à l'avant et à l'arrière des voitures mais il restait un problème avec les collisions. Les chocs en diagonale étaient encore fréquents et dangereux. Un rail de guidage fut donc ajouté afin d'éviter tout risque d'accident ou de sorties de route.
 
 Disneyland
La fermeture conjointe de Fantasyland Autopia et Tomorrowland Autopia en 1999 était due à l'accord trouvé avec la société Chevron pour être partenaire de ce type d'attraction à Disneyland. La nouvelle attraction s'appelle simplement Autopia parfois "Autopia, presenté par Chevron" et regroupe les deux circuits.
Une nouvelle flotte de véhicules a été dessinée pour l'occasion, pour remplacer la Chevrolet Corvette. Trois types de véhicules différents furent créés :
Dusty, une voiture tout terrain;
Sparky, un coupé sport
Suzy, une Volkswagen Coccinelle
Une rumeur voudrait que le contrat avec Pixar amène Disney à rénover l'attraction afin d'être en adéquation avec le film Cars (2006). Aucune fermeture n'est prévue pour le moment et une information officielle indique la création d'une section thématisée sur Cars dans le parc voisin de Disney's California Adventure6.
Cette attraction bénéficie du système FastPass
réouverture : 29 juin 2000
Conception : Walt Disney Imagineering
Partenaire : Chevron (2000-Present)
Véhicules: 70 Modèle : Autopia Mark VII
Vitesse Maximale : 12 km/h.
Longueur : 856 m.
Conditions requises : Passager : 1 an ou plus
Conducteur : 7 ans ou 1 m.56
Durée : 6 min.
Type d'attraction : Voiture miniature avec rail de guidage
 

Logo Disney-Autopia DL.gif

Magic Kingdom
L'attraction s'appelait à l'origine Grand Prix Raceway et avait pour thème une course de voitures sur un circuit automobile. Leurs routes n'avaient donc plus leur aspect futuriste voulu par Walt Disney. Le partenaire de l'attraction était Goodyear, et ce dernier fournit tous les pneus des véhicules Mark VII à la carrosserie plus aérodynamique.
L'attraction fut allongée en 1973 pour inclure un virage au nord. Mais en 1988, une partie du circuit fut coupée afin de construire le Mickey's Birthdayland, depuis devenu Mickey's Toontown Fair7 . L'aspect resta lui sensiblement identique jusqu'en 1994 où à la faveur du nouveau thème de Tomorrowland, le décor fut changé pour correspondre à la vision du futur dans les années 1950. Le nom changea en 1996 en Tomorrowland Speedway7 puis à nouveau en 1999 pour Tomorrowland Indy Speedway mais le circuit et les véhicules restent les mêmes.
Ouverture : 1er octobre 19717 (avec le parc) Agrandissement: 1973
Nom d'origine : Grand Prix Raceway
Renommage : 28 septembre 19968
Partenaire: Goodyear Tire & Rubber Company
Conception : Walt Disney Imagineering
Véhicules: 146 Modèle : Autopia Mark VII
Vitesse Maximale : 13 km/h.
Longueur : 680 m7
Conditions requises : Passager : 1 an ou plus
Conducteur : 7 ans ou 1,56 m
Durée : 5 min.
Ticket requis: "C"
Type d'attraction : Voiture miniature avec rail de guidage

 

 

Tokyo Disneyland
L'attraction appelée ici Grand Circuit Raceway, est basée sur la version du Magic Kingdom et est restée inchangée depuis son ouverture en 19837. Elle possède un circuit en forme de "8" et un important gradins comme un circuit réel d'où les visiteurs peuvent regarder les "pilotes".
Ouverture : 15 avril 1983 (avec le parc)
Conception : Walt Disney Imagineering
Partenaire : Bridgestone
Véhicules Modèle : Autopia Mark VII
Vitesse Maximale : 12 km/h.
Conditions requises : Passager : 1,32 m.
Durée : 5 min.
Type d'attraction : Voiture miniature avec rail de guidage

 

 

 

Disneyland Paris
L'attraction reprend le nom de l'attraction de Disneyland mais avec un thème légèrement différent, dans un certain sens unique. Le circuit lui reprend le principe des routes du futur, d'où son nom Highway of Tomorrow. Selon la définition exacte de l'attraction, "Autopia est un endroit où la ville, la nature et les autoroutes vivent en parfaite harmonie". Les visiteurs traversent la ville de Solaria représentée par une structure métallique simulant des gratte-ciels.
Elle s'inspire du film de Walt Disney Magic Highway des années 1950 qui présentait les autoroutes avec la science-fiction des années 1930. Ce thème n'était pas en parfaite adéquation avec celui de Discoveryland. Les véhicules sont plus proches des jouets en raison du premier partenaire Mattel. Les imagineers ont associé la longueur du circuit du Magic Kingdom à la complexité de celui de Disneyland et depuis fin 2008 un permis/diplôme de conduite et même une nouvelle enseigne et une photolocation existe.
Ouverture : 12 avril 1992 (avec le parc)
Conception : Walt Disney Imagineering
Partenaire: Mattel (1992-2000)
Esso (2002- 2007)
Ford (2007-aujourd'hui)
Véhicules Nombre : 120 au style allant par paire.
Modèle : Autopia Mark VIII
Vitesse maximale : 12,5 km/h
Pistes: 4
Ponts d'embarquement: 2
Conditions requises : Passager : 0,81 m.
Conducteur : 1,32 m.
Durée : 5 min.
Débit : 750 visiteurs/heure
Type d'attraction : Voiture miniature avec rail de guidage

 

Hong Kong Disneyland
L'attraction se situe presque en totalité en dehors de la limite marquée par la voie du Hong Kong Disneyland Railroad. Sa construction fut décidée peu avant l'ouverture du parc. L'attraction possède des effets d'éclairage, son thème étant basé sur les extra-terrestres. Cet Autopia a la particularité d'être le premier à disposer de véhicules fonctionnant à l'électricité. Les bruits de moteurs étant inexistants, un système audio est installé sur chaque véhicule pour le simuler.
Ouverture : 13 juillet 2006
Conception : Walt Disney Imagineering
Partenaire : Honda
Type d'attraction : Voiture miniature avec rail de guidage

Image:Logo_disney-HKDL.gif