PIRATES OF THE CARIBBEAN
PIRATES OF THE CARIBBEAN

Introduction

 Le concept
Pirates of the Caribbean est une croisière scénique avec un parcours chaotique dû à des changements de niveau et à des chutes rapides.
Elle se situe dans des "lands" différents selon les parcs et évoque la piraterie dans les îles des Caraïbes. L'histoire se déroule en plusieurs tableaux depuis l'attaque du port par des pirates jusqu’à la destruction de la poudrière et la mort de tous les pirates, dont les squelettes gardent encore les trésors enfouis.
La chanson de l'attraction, Yo Ho (A Pirate’s Life For Me), est devenue un standard des parcs Disney au même titre que celle de It's a Small World.
 
 Disneyland 
L'attraction ouvrit en 1967 dans un nouveau "land", le New Orleans Square. L'aspect extérieur, adopté pour cette raison, est celui d'une demeure de La Nouvelle-Orléans. L'entrée se fait sous la Disney Gallery.
Ouverture : 18 mars 1967
Réouverture après réhabilitation : 25 juin 2006
Capacité : 3 400 visiteurs par heure
Nombre d'audio-animatronics : 123
66 pirates et villageois
57 animaux et oiseaux
Volume d'eau utilisé : 2 775 m³.
Les chutes et ascenseurs
Première chute :
Longueur : 16 m.
Angle : 21°
Seconde chute :
Longueur : 11,5 m.
Angle : 21°
Ascenseur final avec retour au Lafitte's Landing :
Longueur : 28 m.
Angle : 16°
Nombre de bâtiments : 2
Nombre d'étages : 3 (Blue Bayou, Upper Caverns, Main Show au rez-de-chaussée)
Hauteur maximale sous plafond : 13 m.
Durée de l'attraction : 14 min. 30 sec.
Type : croisière rapide
Magic Kingdom

 
L'attraction ouvrit en 1973 dans Adventureland. Une place a été construite spécialement à l'extrémité ouest de ce pays. En raison de la proximité de la partie hispanique de Frontierland, l'architecture adoptée est celle d'un port espagnol des Caraïbes. Elle s'inspire du Castillo San Felipe del Morro à San Juan sur l'île de Porto Rico, construit au XVIe siècle par les espagnols.
L'attraction n'a pas ouvert avec le parc (1971) en raison d'une hésitation de la direction de Disney à proposer une attraction sur les thèmes des pirates des Caraïbes, région située à quelques encablures de la Floride, toutefois la demande du public ne se souciait pas de cela et l'attraction a donc été construite.
Dans la file d'attente de cette version de l'attraction, deux squelettes de pirates enfermés dans une cellule disputent une partie d'échec. Mais même s'ils revenaient à la vie, ils ne pourraient pas terminer leur partie. En effet, la partie est bloquée  : les seuls déplacements possibles redonnent une position d'échec. Ce souci du détail et ce gag sont dus à Marc Davis. De plus en raison des contraintes techniques différentes de la version de Disneyland, celle-ci ne comporte qu'une seule chute au lieu de deux, dont la plus importante est le niveau élevé de la nappe phréatique.
Cette attraction interagit avec les Pal Mickey
Ouverture : 15 décembre 1973
Nombre d'audio-animatronics : 125
65 pirates et villageois
60 animaux et oiseaux
Volume d'eau utilisé : 620 m³.
Longueur de la chute : 17,3 m.
Durée de l'attraction : 8 min. 30 sec.
Type : croisière rapide
Tokyo Disneyland


 
Ouverte en 1983 avec le reste du parc, elle reprend l'architecture de Disneyland avec New Orleans Square, mais sans la Disney Gallery.
Ouverture : 8 mars 1986
Réouverture après réhabilitation : 20 juillet 2007
Audio-Animatronics : 123
66 pirates et villageois
57 animaux
Chute : 1
Nombre d'étages : 3 (Blue Bayou, Upper Caverns, Main Show au rez-de-chaussée)
Type : croisière rapide

Disneyland Paris

 
Ouverte en avril 1992 avec le parc, elle adopte l'aspect d'un fort délabré d'une île des Caraïbes, inspiré entre autre de Port-au-Prince. L'attraction possède en raison des intempéries européennes, une très longue file d'attente couverte serpentant dans l'attraction. L'ambiance y est moite et sombre, ce qui permet une bonne introduction à l'attraction.
Le début de l'attraction passe devant le restaurant Blue Lagoon, qui évoque une auberge de flibustiers située en bord de mer, éclairée par des lanternes et autres lampions, le tout sous un clair de lune permanent.
Ouverture : 12 avril 1992 (avec le parc)
Audio-Animatronics : 116 (64 pirates et villageois, 52 animaux)
Chutes : 2
Effets spéciaux : le feu dans le fort
la 2°chute avec ses 72 effets pyrotechniques
Tableaux mythiques : la scène du cachot avec ses prisonniers cherchant à récupérer les clefs dans la gueule d'un chien
la salle du trésor avec ses 30 000 pièces d'or
Type : croisière rapide
Hong Kong Disneyland
L'attraction semble devoir être ajoutée dans le parc Hong Kong Disneyland d'ici quelques années.
Pirates of the Caribbean: Battle for Buccaneer Gold est un jeu vidéo spécialement conçu par Walt Disney Imagineering et Disney Interactive pour DisneyQuest : le visiteur devient un pirate virtuel et dirige un galion dans la quête de l'or des boucaniers (Buccaneer Gold).
Autour de l'attraction
Cette attraction a inspiré la trilogie cinématographiques Pirates des Caraïbes réalisée par Gore Verbinski :
2003 : Pirates des Caraïbes, la malédiction du Black Pearl (Pirates of the Caribbean: The Curse of the Black Pearl)
2006 : Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit (Pirates of the Caribbean: Dead Man's Chest)
2007 : Pirates des Caraïbes, jusqu'au bout du monde (Pirates of the Caribbean: At World's End)
Le succès des films a entrainé une mise à jour des attractions des parcs avec les personnages et les éléments du film : en 2006 pour Disneyland, en 2007 pour Tokyo Disneyland.
L'attraction a été reproduite en 1990 dans le parc Bellewaerde sous le nom de Los Piratas avec une technologie approchant celle des audio-animatronics mais sans toutefois l'égaler. L'aspect extérieur est inspiré de la version du Magic Kingdom.
Le parc Europa Park propose aussi une version nommée Piraten in Batavia, orientée sur le thème des Indes orientales néerlandaises.
Image:Logo_disney-HKDL.gif